Logo de Tangente Éducation

La littérature : un potentiel en classe de mathématique

Marianne Moulin

S'il devait exister une « littĂ©rature mathĂ©matique », comment pourrait-on la dĂ©finir ? La question peut sembler anecdotique. Elle revĂŞt pourtant une importance considĂ©rable si l'on souhaite penser, Ă  l'Ă©cole, la possibilitĂ© d'un enseignement des mathĂ©matiques Ă  partir d'œuvres littĂ©raires.

Il vous est sans doute arrivé de croiser des mathématiques au détour de la lecture d’un roman ou d’une pièce de théâtre. Si le thème s’y prêtait, peut être l’idée d’utiliser cet ouvrage en classe vous aura-t-elle traversé l’esprit. Cette possibilité sera très certainement suivie de plusieurs questions : Est-ce vraiment une bonne idée ? Est-ce que le mélange des genres ne va pas perturber les élèves ? Comment procéder pour permettre les apprentissages ? Est-ce que cette démarche ne risque pas de dénaturer l’œuvre originale ?

Dans un contexte où les mathématiques scolaires sont parfois présentées comme la « bête noire » des élèves, il semble qu’une approche moins frontale, pour peu qu’elle soit bien construite, ne peut que leur profiter.

Varier les supports !

Prévue au départ pour un usage domestique, la littérature à destination de la jeunesse occupe une place importante au sein de l’école. Elle y est entrée initialement comme un objet d’étude à part entière et comme point d’appui pour l’étude de la langue. Elle s’inscrit à présent dans les programmes comme un support privilégié pour le développement d’une culture commune au sein de la classe et comme une porte ouverte entre les disciplines. Les programmes (Bulletin officiel 30, 2018) présentent ainsi, dans ... Lire la suite


RÉFÉRENCES

-Des albums de fiction réaliste pour problématiser le monde vivant. Catherine Bruguière et Éric triquet, Repères. Recherches en didactique du français langue maternelle 45, 2012.
- L'école à la croisée des langages. Yvanne Chenouf, Actes de lecture 112, 2010.
- Six promenades dans les bois du roman et d'ailleurs. Umberto Eco, Grasset, 1996.
- Comprendre et interpréter le littéraire à l'école : du texte réticent au texte proliférant. Catherine Tauveron, Repères 19, 1999.
-La théorie des champs conceptuels. Gérard Vergnaud, Publications de l'IREM de Rennes, 1989.