Logo de Tangente Éducation

Le projet Littéramath

l'équipe Littéramath

Littéramath est le nom d'une action, démarrée en 2016 (voir Tangente Éducation 37) à l'initiative d'un ancien IPR, Michel Gouy, et en partenariat avec l'APMEP, le réseau des IREM et le site Publimath. Il s'agissait alors d'établir des listes d'ouvrages de « littérature mathématique ».

Littéramath, c’est reparti !

Ces listes sont destinées aux enseignants et aux documentalistes pour les guider dans leur acquisition de livres non scolaires autour de la culture mathématique.

Dans sa nouvelle version, le projet s’intéressera également à l’utilisation des ouvrages en classe, aussi bien en proposant des exemples d’actions, qu’à travers la mise à disposition de documents pédagogiques, ou d’études didactiques sur le sujet. Si vous êtes intéressé(e) par un des aspects du projet et que vous souhaitez rejoindre l’équipe, si vous désirez simplement partager votre expérience ou partager des activités que vous avez élaborées pour vos élèves, vous pouvez nous contacter à l’adresse clubtangente@yahoo.fr

 

Actualisation des listes

Le redémarrage du projet a d’abord consisté en l’actualisation des références. Par rapport aux listes précédentes, plusieurs adaptations ont vu le jour.

Au collège, partant du principe que les lecteurs de sixième et de troisième ont des compétences assez différentes, aussi bien en matière de lecture qu’en termes de contenus mathématiques, il a été décidé de produire deux listes, qui permettront de guider plus efficacement les acquisitions de livres en fonction du niveau visé : cycle 3 et cycle 4.

En lycée, l’expérience des divers prix et actions autour des maths et de la littérature a conduit l’équipe à considérer deux types de public. D’une part, des élèves dont l’intérêt pour les maths (et pour les sciences en général) n’est pas forcément évident, tout en ayant la maturité intellectuelle pour aborder des écrits assez élaborés. L’objectif est ici de leur présenter d’autres approches, en insistant sur l’aspect non scolaire. D’autre part, des jeunes acquis aux mathématiques, à qui il est important de montrer l’aspect culturel (histoire, philosophie, curiosités, anecdotes…). Il est bon de garder en tête que les maths sont en lien avec de nombreux domaines. Les deux listes du lycée représentent deux approches pour concrétiser ce message. Il ne s’agit toutefois pas de cloisonner les deux catégories, mais d’indiquer des points d’accroche tout en soulignant la complémentarité des ressources.

Les résultats (cycle 3, cycle 4, lycée et lycée scientifique) sont présentés dans les pages suivantes.

 

Pour les plus jeunes

La littérature mathématique a également pour objectif de familiariser les plus jeunes, au travers de contes et d’histoires, avec les éléments d’une discipline qu’ils approfondiront plus tard. Leur fournir des représentations plaisantes et des moments agréables sont un premier pas pour faciliter l’apprentissage. Proposer des listes de recueils pour les cycles 1 et 2, afin de guider les professeurs des écoles et les parents dans leurs choix, est également un objectif du projet Littéramath. Pour ces niveaux, les références seront prochainement disponibles sur les sites des différents partenaires.

Profitons-en déjà pour mettre en avant une base documentaire constituée par un groupe de formateurs de professeurs des écoles. Elle comprend une liste d’albums de littérature jeunesse utilisables dans l’enseignement des maths au primaire, dès la maternelle. Les albums sont associés à des exemples de travaux réalisés avec le support de ces albums.

Les notices ont été intégrées à la base Publimath à l’adresse publimath.irem.univ-mrs.fr (accessibles grâce au mot clé « album de littérature jeunesse », qui référencie 292 fiches) avec l’ajout d’une rubrique « pistes d’utilisation pour la classe ». Sont également répertoriés, sous le même mot clé, les articles de revues sur l’utilisation des albums.